Au fil des années, l'obésité est devenu un de plus en plus important, à tel point qu'il est un problème de santé publique. Sa progression s'explique aussi par le fait que des sujets de plus en plus jeune deviennent obèse et même parfois dans des formes graves, extrêmes et/ou compliquées.

Les personnes obèses sont souvent mal compris par leur environnement, que ce soit la famille ou les amis et même dans le milieu professionnel. Il peut même être rejeté au sein de certains professionnels de la santé. Hors cette maladie incontrôlable nécessite de l'aide de l'entourage proche et un suivi médical voire une opération chirurgicale de l'obésité pour remédier à ce problème.

Pour les personnes obèses, suivre un régime non encadré a extrêmement peu de chance d'avoir les effets positifs escomptés. Après plusieurs phases de régimes, souvent les patients annoncent une prise de poids supérieur à celle de la fois d'avant entraînant ainsi un cercle sans fin de prise et perte de poids.

Cette affection entraîne pour la plupart du temps d'autres pathologie ou affection non négligeable pour la santé du patient : 

  • Hypertension artérielle
  • Diabète de type 2
  • Pathologies articulaires
  • Syndrome d'apnée du sommeil
  • Cancers

La mortalité précoce dû à l'obésité maladive est donc très élevée. Du côté psychologique, les personnes atteintes d'obésité voit souvent un effet "vie raté ou gâchée" ce qui a un impact fort sur leur consommation. 

A Toulon, nous pratiquons la chirurgie de l'obésité à la clinique St Michel. Cette chirurgie dite bariatrique est l'unique moyen de perdre l'obésité massive. De plus,elle prouve sa supériorité sur l'augmentation de l'espérance de vie.

 

Vous souhaitez prendre rendez-vous ? Contactez-nous au 04 98 00 18 41

D'après l'OMS, on trouve plusieurs types d'obésité en fonction de l'IMC (Indice de Masse Corporelle) :

  • Surpoids : IMC supérieur à 25
  • Grade 1 : obésité modérée => IMC supérieur à 30
  • Grade 2 : obésité sévère => IMC supérieur à 35
  • Grade 3 : obésité morbide => IMC supérieur à 40

D'après la Haute Autorité de Santé (HAS), les personnes aillant plus de 35 d' IMC et au moins une comorbidité peuvent avoir recours à un acte de chirurgie de l'obésité. 

Concernant les personnes ayant un IMC inférieur à 40 sans comorbidité, ou inférieur à 35, elles peuvent avoir recours à des traitements non chirurgicaux ou des techniques mini-invasives (pour les IMC : 27kg/m²).

Comment lutter contre l'obésité

  1. Les moyens non chirurgicaux
    • Régimes
    • Suivi avec nutritionniste, psychologue, diététicien
    • Autres technique : acupuncture, activité physique...
  2.  Les moyens chirurgicaux

Bien évidemment, ces opérations chirurgicales et endoscopique doivent faire l'objet d'un suivi médical, nutritionnel et psychologique. Pour les femmes, il est déconseillé de tenter d'avoir un enfant pendant six mois post-opération.

La clinique Saint-Michel à Toulon pratique également les abdominoplastie ou autre reconstruction après l'amaigrissement du patient.

 

Vous souhaitez prendre rendez-vous ? Contactez-nous au 04 98 00 18 41